Générateurs de Faux Walls et Faux Status : Facebook Les juges sont ‘ils prêt ?

« la page mentionnant les propos incriminés constitue un moyen de preuve licite du caractère bien-fondé du licenciement » et que « Les salariés ne peuvent pas impunément critiquer ou avoir des propos injurieux ou diffamatoires à l’égard de leurs employeurs ». E-réputation : le dénigrement sur Facebook peut être un motif de licenciement pour…

Details